Accueil Sport Sport mécanique 24 Heures du Mans : deux à la suite pour Ferrari

24 Heures du Mans : deux à la suite pour Ferrari

24 Heures du Mans : deux à la suite pour Ferrari
Photo : Clément Aubert

Ces 15 et 16 Juin se sont déroulés les 92èmes 24 heures du Mans. Une édition marquée par les retournements de situation, notamment créés par la pluie.329 000 spectateurs ont assisté à l’événement, c’est le nouveau record d’affluence de la classique mancelle.

Samedi à 16 heures, le départ était donné par le starter de cette année, Zinedine Zidane, aux voitures encore fraîchement débutantes dans ce plateau remanié. En Hypercar, c’est Kevin Estre qui avait signé la pole position au volant de sa Porsche #6, juste devant le local Sebastien Bourdais sur la Cadillac #3.

Marquée par un suspense haletant, cette 92ème édition a confirmé le renouveau de l’endurance tant sur le plan de l’enjeu sportif que de l’engouement du public. Avec plus d’un quart de la course au total neutralisé sous procédure de safety car, notamment en raison de la pluie, la hiérarchie a été régulièrement bousculée. De quoi donner toute leur importance aux décisions stratégiques, en particulier sur le choix des pneus, mais aussi à l’excellence des pilotes, ça sera finalement la Ferrari #50 qui s’imposera, un an après la voiture soeur, la #51.

En LMGT3, nouvelle catégorie remplaçante du GTE, c’est Porsche qui s’offrira la victoire après une course en maîtrise, United Autosport s’impose en catégorie LMP2.

Chez les français, Alpine, pourtant sur une bonne lancée pour sa première participation au Mans, connaîtra deux problèmes moteurs au ¼ de la course les forçants à abandonner, tandis que chez Peugeot, malgré une bonne fiabilité, ils n’ont pu faire mieux que des maigres 11 et 12èmes places.

Voir le classement