Mesures récentes de soutien aux entreprises de la Sarthe dans le cadre du plan de relance et de l’aide à la numérisation des entreprises

Le préfet de la Sarthe détaille les mesures récentes de soutien aux entreprises mises en place par le gouvernement, dans le cadre du plan de relance, avec la publication de trois appels à projets, et du récent plan d’aide à la numérisation des entreprises.
Des mesures concrètes ont ainsi été proposées par le Gouvernement pour soutenir la
numérisation des petites entreprises. Dans le contexte des restrictions sanitaires, l’objectif est de permettre à tous les commerçants, artisans, restaurateurs de développer une activité en ligne, afin de maintenir, voire développer leur activité.

1/ Accompagner les petites entreprises dans leur démarche de numérisation

Des solutions numériques gratuites pour permettre le développement d’une activité en ligne pendant le confinement :
Ces offres sont recensées et détaillées sur le site internet dédié ) clique-moncommerce.gouv.fr. *
Cette plate-forme propose des solutions numériques, labellisées par le Gouvernement,
aux commerçants, artisans, restaurateurs pour :
• rejoindre une place de marché en ligne mettant en avant les commerces de proximité,
• mettre en place une solution de logistique/livraison,
• mettre en place une solution de paiement à distance ou numérique,
• créer un site internet pour leur entreprise et communiquer à distance avec leurs clients.
Elle permet à chaque entreprise d’identifier les solutions les plus adaptées à son profil, selon :
• leur type d’activité,
• leur situation géographique,

2/ Accompagner les petites entreprises dans la mise en place des solutions de numérisation

• 60 000 entreprises seront contactées par téléphone par les chambres de commerce et
d’industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) d’ici décembre
2020;
• un guide pratique est publié et relayé par les organisations professionnelles et les
réseaux d’accompagnement.
• l’initiative France Num assure une information en continu sur les initiatives numériques
à destination des entreprises.

3/ Soutenir financièrement les entreprises et les collectivités dans la mise en place de solutions numériques

• Un chèque numérique de 500 €
Un chèque numérique de 500 € sera proposé à tous les commerces fermés administrativement et aux professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, afin de financer l’acquisition de solutions numériques de vente à distance.
Cette aide financière sera accordée sur présentation de factures à l’agence de services et de paiement, dans la limite de 500 €. Elle pourra être versée dès janvier 2021 et est prévue pour bénéficier à 120 000 entreprises concernées par une fermeture administrative.

• Un soutien de 20 000 € par commune
Un soutien immédiat de 20 000 € par commune permettra d’accompagner les collectivités
locales dans la mise en place de ces solutions, pour un montant total de 60 millions d’€.
Les collectivités intéressées sont invitées à contacter l’agence nationale de la cohésion des
territoires. L’accompagnement sera réalisé par la banque des territoires. Cet accompagnement inclut un diagnostic et le développement d’une plateforme locale de e-commerce, de retrait de commandes ou de réservation à distance, choisies préférentiellement parmi les solutions identifiées sur le site clique-mon-commerce.gouv.fr.
Pour toute question complémentaire sur ce dispositif, vous pouvez écrire à la boîte
fonctionnelle dédiée pref-economie-relance @sarthe.gouv.fr

4 / Le gouvernement a également récemment publié plusieurs appels à projets visant à soutenir l’activité économique dans le cadre du plan de relance.

Le plan de relance a doté le fonds de recyclage des friches * d’une
enveloppe de 300 M€, témoignant de l’engagement du Gouvernement en faveur de la sobriété foncière. Cet effort exceptionnel apporté par le plan de relance permettra d’intervenir sur ces friches, afin de débloquer des situations qui ne pourraient l’être sans un soutien public. Un premier appel à projets, doté de 40M€ sur deux ans (sur les 300M€ du fonds), vient d’être lancé par l’ADEME.

Il est dédié à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites ICPE (Installations
classées pour la protection de l’environnement) ou miniers. Les collectivités et entreprises sont invitées à déposer leur dossier de candidature d’ici le 25 février (dossier de candidature et cahier des charges téléchargeables sur ademe.fr :
https://agirpourlatransition.ademe.fr/entreprises/dispositif-aide/20201105/friches2021-7)
Enfin, dans le cadre de la stratégie nationale de l’hydrogène, deux appels à projets ont été
récemment publiés sur le site du ministère de l’Economie :
– L’appel à projets ) Briques technologiques et démonstrateurs * pour développer les
composants et systèmes liés à la production et au transport d’hydrogène et à ses usages. Il
vise à financer des projets d’entreprises d’un montant minimum de 2 à 5 millions d’euros
– L’appel à projets ) Ecosystèmes territoriaux hydrogène * qui vise à déployer dans les
territoires des écosystèmes structurants, associant production, distribution et usages
d’hydrogène décarbonné et/ou renouvelable, pour permettre la structuration de la filière et
baisser les coûts. Il est destiné aux entreprises et collectivités souhaitant s’engager dans la
mise en oeuvre de l’hydrogène sur le territoire.
Ces appels à projets sont accessibles au lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/plan-derelance/lancement-appels-projets-filiere-hydrogene

Pour toute question complémentaire, vous pouvez contacter :

pref-economierelance@sarthe.gouv.fr