Mise en œuvre du système de vidéo détection et de localisation des feux d’espaces naturels

Un système de vidéo détection en cours de déploiement

Afin de renforcer sa stratégie de défense contre les incendies de forêts, le Préfet de la Sarthe, le Président du Conseil d’administration du SDIS de la Sarthe et le Président de Le Mans Métropole Communauté Urbaine ont souhaité mettre en oeuvre un système de vidéo détection et de localisation des feux d’espaces naturels. Ce système a pour objectif de détecter et localiser précocement les départs de feux dans les massifs forestiers du département.

Il s’articule autour de 4 grands axes :
– La détection et la localisation des départs de feu.
– La transmission d’alerte et d’images de ces évènements.
– La possibilité d’assurer à distance une levée de doute par un opérateur posté au Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CODIS) et au Centre de Secours Principal Le Mans Degré.
– Un gain de temps dans l’engagement adapté des moyens de lutte.

Le dispositif, installé sur 16 points hauts (7 châteaux d’eau et 9 pylônes) du département, sera opérationnel en mars 2021, au moment où surviennent les feux de printemps.

ÉTAT DES LIEUX DE L’AVANCÉE DU PROJET

Le déploiement des matériels de détection et de surveillance sur les points hauts a débuté le 19 octobre dernier et devrait se terminer le 5 décembre 2020 pour les 12 points hauts de la 1ère tranche. A ce jour, 6 points hauts sont d’ores-et-déjà équipés : le pylône situé au centre de secours Le Mans Sud, les châteaux d’eau de Lavernat, Luché-Pringé et Souligné-sous-Ballon, ainsi que les pylônes de Saint-Saturnin et La Suze-sur-Sarthe.

Les 2 centres de supervision et de contrôle (CODIS et Centre de Secours Principal Le Mans Degré) ont également été équipés pour permettre la réception et le traitement des alertes émises par les appareils de détection.

Les 4 points hauts de la 2ème tranche seront équipés au fur et à mesure du déploiement du réseau fibre optique au pied de chaque point haut, par Sartel THD, retenu par Sarthe Numérique.

Les opérateurs seront formés à la surveillance du dispositif en janvier 2021.

 

Le SDIS 72 assure les secours d’urgence de plus de 560 000 habitants

Le SDIS 72, Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Sarthe, est un établissement public administratif.

Il exerce de nombreuses missions dont celles de la protection des personnes, des biens et de l’environnement. Il assure également les secours d’urgence aux personnes victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes ainsi que leur évacuation. Mais, il a aussi pour objectif de prévenir et d’évaluer les risques de sécurité civile et de prendre des mesures de sauvegarde.

Le SDIS 72 en chiffres (données au 1er janvier 2020) :

– 31 888 interventions sur l’année 2019
– 303 sapeurs-pompiers professionnels
– 2 219 sapeurs-pompiers volontaires
– 5 volontaires du Service civique
– 77 personnels administratifs et techniques
– 324 jeunes sapeurs-pompiers dont 106 filles et 218 garçons répartis dans 21 sections
– 31 cadets de la sécurité civile pour la rentrée 2020-2021 (8 au collège des Quatre Vents au Lude, 8 au collège A.J. Trouvé-Chauvel à La Suze-sur-Sarthe, 8 au collège Simone Veil à Sablé-sur-Sarthe et 7 au Lycée Sud au Mans)
– 74 centres d’incendie et de secours
– Plus de 500 véhicules d’interventions
– 22% de femmes sapeurs-pompiers en Sarthe (moyenne nationale : 15%)
– 24 établissements dont 15 entreprises privées et 9 établissements publics ou collectivités labellisés « employeur partenaire des sapeurs-pompiers » au titre de l’année 2018
– 4 équipes spécialisées : le GRIMP (Groupe de Reconnaissance et d’Interventions en Milieu Périlleux), les plongeurs, l’équipe Sauvetage Déblaiement et la CMIC (Cellule Mobile d’Intervention Chimique et Radiologique)

Le budget est financé majoritairement par le Conseil Départemental, puis par Le Mans Métropole, et par les contributions des communes et Établissements Publics de Coopération Intercommunale ayant la compétence incendie.

 

Un risque feu de forêt élevé en Sarthe

La Sarthe est le département le plus boisé de la région Pays de la Loire. Le risque feux de forêt y est particulièrement important et le réchauffement climatique ne fait qu’accroitre ce risque. Chaque année, les sapeurs-pompiers de la Sarthe luttent contre de nombreux feux de forêt et d’espaces naturels.
En effet, les feux de végétation (forêts, bois, broussailles, récoltes, herbes sèches) représentent en moyenne 14% de l’activité incendie du SDIS 72, soit 400 interventions par an en moyenne.

BILAN FEUX DE FORET 2020

Le bilan de la campagne départementale de lutte contre les feux de forêts 2020 démontre une activité opérationnelle soutenue.

Du 24 juin au 30 septembre 2020, la Sarthe a connu 9 jours classés en risque extrême feux de forêt et 45 jours classés en risque fort. Durant cette période, les sapeurs-pompiers de la Sarthe ont réalisé 249 interventions pour feux de végétation dont 41 feux de forêt, 68 feux de récoltes et 140 feux de broussailles.
Ces feux ont parcouru 216 hectares dont 32 hectares de forêt, 105 hectares de récoltes et 78 hectares de broussailles.

La journée du 17 septembre 2020 a été particulièrement marquante pour les sapeurs-pompiers de la Sarthe.
En effet, un feu de forêt sur la commune de Saint Mars d’Outillé s’est déclaré, mobilisant 120 sapeurs-pompiers au plus fort de l’intervention. Leur action a été renforcée par 4 largages de retardant réalisés par un avion bombardier d’eau (Dash 8) pré-positionné sur l’aéroport d’Angers. L’ensemble de ces actions a ainsi permis d’épargner 60 hectares de forêt, la surface brûlée ayant représenté 18 hectares. Un noyage de la zone pendant plusieurs jours a été nécessaire.

Cette année, le SDIS de la Sarthe est le département ayant réalisé le plus d’interventions pour feux de végétation parmi les 20 départements composant la Zone de Défense et de Sécurité Ouest.

 

Interview de Dominique Le Mener, Président de Conseil Départemental de la Sarthe