Un remède pour lutter contre le réchauffement climatique des zones urbaines et zones chaudes – Le Platane

Histoire du Platane

Le platane est originaire de Perse et il se diffuse très tôt vers les monts du Taurus (bordure sud-est du plateau de l’Anatolie, en Turquie).
Début de la civilisation grecque. Le platanistos ou platanos commence sa diffusion en Méditerranée. Les Grecs savent apprécier pour l’esthétique cet arbre qui ne produit pas de fruits. Le Romain Pline soulignera ce fait lors de l’importation de platanes en Italie. Il notera en effet qu’il est étonnant de voir un arbre importé « rien que pour son ombre« .
8 e s. av. J.-C. Le platane est cité pour la première fois par Homère dans l’Odyssée (XVII, 204).
Le bois de platane aurait servi à construire le cheval de Troie.
6e s. – 5e s. av. J.-C. Theognis cite un bosquet de platanes en Laconie.
Dans l’antiquité grecque, Le Plataniste désigne une plaine ombragée de platanes sous lesquels les jeunes Spartiates pratiquent leurs exercices de gymnastique.
4e – 3e s. av. J.-C. Le Grec Théophraste évoque les platanes plantés par Agamemnon en Laconie.
4e s. Av. J.-C. C’est sous un platane que Socrate s’exprime sur l’immortalité de l’âme.
4e s. av. J.-C. Platon (dont le nom d’adoption vient de platus, large) célèbre le platane dans Phèdre.
4e s. av. J.-C. La promenade de l’Académie est bordée de platanes.
3e – 1er s. av. J-C. Le platane gagne l’Italie par les colonies de la Grande Grèce (sud de l’Italie et Sicile). Sa diffusion est lente.
41-54. Pline situe l’arrivée des platanes sous l’empereur Claude par un eunuque affranchi d’origine thessalienne qui le plante dans sa maison de campagne. Le platane gagne alors très vite la Provence, la Gaule et l’Espagne. Pline précise qu’en Gaule on honorait le platane au point de l’arroser de vin.
16e s. – 17e s. Les jardins européens commencent à utiliser le platane isolément ou pour des allées.
Le naturaliste et botaniste Nicolas Peiresc est à l’origine de son introduction et de son acclimatation.
Fin 18e s. Le platane est utilisé dans les parcs et jardins ou comme arbre d’alignement en Provence.
1775 est retenue comme date de son épanouissement à Marseille.
19e s. La popularité du platane se généralise en Méditerranée et en France.
1860. La généralisation des platanes se constate en Provence intérieure.
Des grandes villes comme Gardanne, Pertuis ou Tarascon se distinguent par leurs places et leurs cours bordés de platanes.
1910 et 1970. Deux épidémies font quasiment disparaître l’orme de la Provence.
20e s. Le platane est menacé par une maladie due au champignon Ceratocystis fimbriata.

Caractéristiques du Platane

La légendaire ombre du platane.
La qualité de son ombrage déjà louée par les Grecs (Platon, le bien nommé !), est à l’origine de son succès en Provence.
La surface couverte, la dimension des feuilles, la taille d’environ 25 m, la densité du feuillage contribuent à procurer un ombrage exceptionnel apprécié par les philosophes (Platon), les peintres (Van-Gogh), les joueurs de boules, les clients des terrasses de cafés, les participants des fêtes de villages, chaque personne possédant un ou plusieurs platanes dans sa maison, sa copropriété, son hôtel…
Le platane est désormais indissociable de la Provence des Villages.
Le platane connaît une croissance rapide.
La promesse d’un bon ombrage alliée à la croissance rapide explique sa prolifération le long des grandes routes, sur les boulevards et les places.
Le platane domine sur ces deux critères ses concurrents directs l’orme, le mûrier et le micocoulier.
La progression du platane a été plus rapide en Provence centrale qu’en Provence maritime où les palmiers et les eucalyptus, bien adaptés aux régions subtropicales, se sont souvent imposés.
La taille des platanes.
Les platanes sont des grands arbres qui peuvent atteindre 55 m de haut.
Les caractéristiques varient assez peu d’une espèce à l’autre.
La durée de vie du platane est exceptionnelle.
Un sol suffisamment humide aide le platane à vivre vieux.
Les platanes peuvent vivre plusieurs centaines d’années… jusqu’à 4 000 ans.
Son bois.
Le bois de platane est clair, dur et ferme.
Considéré comme étant difficile à travailler, le bois de platane est peu employé en Occident si ce n’est pour des caisses, des casiers et des tiroirs.

La santé des platanes

La maladie due au champignon Ceratocystis platani fait des ravages dans les platanes en provoquant la maladie du chancre coloré.
Le parasite est originaire des États-Unis, où il a été décelé dès 1929.
Il a très probablement été introduit lors des opérations militaires de débarquement en Méditerranée en 1944 par les caisses en bois d’armement américain.
Le parasite est d’abord resté latent pendant près de 15 ans avant de commencer ses ravages en Europe.
Un arbre contaminé périt en 4 – 6 ans selon l’endroit et on estime à plus de 50 000 le nombre de platanes morts de cette épidémie.
Les départements des Bouches-du-Rhône (13) et du Vaucluse (84) ont été les premiers à être sérieusement touchés à la fin du 20e s.

Classification du Platane

Règne. Plantae.
Sous-règne. Trachéophytes (du grec Trakheia, conduit raboteux) ou Tracheobionta, aussi appelées plantes vasculaires.
Divison. Angiospermes ou Magnoliophytes qui regroupe les plantes à fleurs, et donc les végétaux qui portent des fruits.
Classe. Dicotylédones.
Sous-Classe. Hamamelididae.
Ordre. Hamamelidales.
Famille. Platanaceae. Famille de plantes comprenant une dizaine d’espèces du genre Platanus.
Genre. Platanus.

Platane remarquable : le géant de Lamanon (13)

A Lamanon. Dans un champ devant une maison au bord de la route RD23.
Il fait partie des Arbres remarquables de France.
Caractéristiques.
Platanus hispanica ou platane commun.
Hauteur. 25 m.
Circonférence du tronc. 8 m.
Frondaison. 1 250 m2.
16e s. Catherine de Médicis fait planter l’arbre lors de sa visite rendue à Nostradamus.
1918. 26 février. Il est classé site et monument naturel de caractère artistiquE.
1994. Le jardin du platane est inscrit à l’inventaire général du patrimoine culturel.

Quelques belles adresses de platanes en Provence…

Aubagne
Cucuron
Gardanne
Lamanon
La Roque d’Anthéron
Le Tholonet
Tarascon.

Bon à savoir

Ce qu’on appelle un faux platane est un érable.
source provence7.com